amazoniens du quercy vieilles pierres et écrivains en danger

Les amazoniens du Quercy tentent de résister

Des vieilles pierres et des écrivains en danger de disparition

Un monde disparaît toujours dans l'indifférence...

couverture amazoniens 2013

Amazoniens...

Ne sommes-nous pas
Nous-mêmes
Indiens des plus rares ?

Présentation ci-dessous.
Plus de Photos.
Liens achat
amazoniens.com demande naturellement la démission d'Aurélie Filippetti ! Y'a BASTA Aurélie Filippetti !



Vivre à la campagne... Des villes tentaculaires mangent des campagnes depuis des décennies, et les espaces éloignés de ces "centres de vie" se désertifient, victimes d'une discrète politique de ghettoïsation. D’autres minorités sont préférées. Le lot en est un exemple pitoyable : y vivre y sembla tellement impossible qu'il s'est désertifié... les jeunes partaient... Puis les vieilles pierres ont suscité des envies de sauver ce qui pouvait l'être,accompagné d'une envie de tranquillité... Phénomène parfois désapprouvé par les "autochtones" et sans réel soutien des politiques (sauf s'il s'agissait d'accueillir des touristes !)

Les amazoniens du Quercy tentent de résister...
Plongée sur un territoire du sud-ouest où vivre est agréable mais financièrement difficile... (sauf naturellement des privilégiés qui tiennent à leurs privilèges) Nos vieux élus peuvent répéter les mots "patrimoine", "culture", "authenticité", ils sont bien responsables et coupables de cette dérive. Le célèbre clientélisme de ces terres arides.

couverture amazoniens 2013

Amazoniens...

Ne sommes-nous pas
Nous-mêmes
Indiens des plus rares ?


Le livre fondateur... disponible "presque partout"

Si vous saisissiez "Ne sommes-nous pas Nous-mêmes Indiens des plus rares" début juillet 2013, sur google-je-classe-je-fiche-tout, vous auriez obtenu deux sites avec cette expression. Il semble que Gérard Manset veille à la non reproduction de ses textes ! Ou qu'alors l'album "Revivre" de 1991 ne constitue pas une cible particulière des copieurs colleurs pilleurs de paroles.

Comment, vous avez osé puiser ce vers dans une chanson !
Parfaitement ! Dans "Tristes tropiques", titre que mon glorieux aîné (ils sont rares à la sacem !) était également allé chercher ailleurs ! Chez Claude Lévi-Strauss, l'ethnologue qui m'avait tant ému en déclarant "je m’apprête à quitter un monde que je n’aime pas...", peu avant ses cents ans.

Le premier couplet contenait un vers avec lequel j'ai hésité pour ce livre sur la campagne en voie de disparition, en phase d’irrémédiable destruction.

« Ne sommes-nous pas
Nous-mêmes
Peuples opprimés ? »


Ne sommes-nous pas tous des amazoniens ?

Depuis la renommée mondiale de la société de Seattle, le terme peut prêter à confusion. Pourtant, pour un écrivain vraiment indépendant de la campagne lotoise, les deux idées se complètent...
Un écrivain en France, soit accepte le rôle de subalterne dans la chaîne du livre (parfois récompensé d'un prix Goncourt, de médailles, bourses, résidences, bons repas...) ou considère Amazon, Apple, Kobo comme des chances historiques.
Face à ces amazoniens, Aurélie Filippetti veille aux intérêts de son éditeur, donc des installés. Le conservatisme d’une fausse gauche liée aux grandes fortunes "culturelles". Mettez un peu de culture dans votre indécente opulence et frayez avec les notables PS-PRG, vous serez "bien vus."

Lotoises, lotois, écrivaines, écrivains, comme les indiens d'Amazonie nous devons résister. Mais aucun espoir à placer chez nos politiques avec le logo gauche. La disparition, la démolition d'un monde, avec même des quartiers perdus dans les bois, là où les sentiers ne sont pas balisés pour nos chers touristes, belles pierres vouées à s'effriter quand les gouvernements surfent sur la vague du manque de logements !

Un citoyen lotois observe l'eau municipale passer à la Saur, le Conseil Général et le Conseil Régional travailler main dans la main pour transformer nos campagnes en parcs à touristes, de résidences secondaires et gîtes ruraux mais sans connexion Internet correcte afin d'éviter l'arrivée de travailleurs indépendants qui pourraient ne plus suivre les consignes de vote de leur Dépêche du Midi... (opinion scandaleuse mais qui ne risque pas de m'exclure des pages du seul quotidien disponible)

Naturellement, un tel document ne pourrait pas être publié chez Privat, éditeur de Toulouse, éditeur de Messieurs Martin Malvy et François Hollande, propriété du groupe Pierre Fabre, les laboratoires qui furent sponsors du rugby à Villeneuve-sur-Lot aux grandes heures de Jérôme Cahuzac, groupe également au capital de cette Dépêche du Midi, tout en contrôlant Valeurs actuelles, considéré comme un hebdomadaire très droitier, précédemment détenu par Serge Dassault.

Un monde disparaît toujours dans l'indifférence. Avant de susciter des nostalgies. Vous n'avez jamais vu le Quercy ainsi...

Trois éclairages : la région avec Martin Malvy (président du Conseil Régional Midi-Pyrénées), le département avec la députée Dominique Orliac et le canton encore récemment sous l’emprise Daniel Maury.
J’espère publier avant la fin d’année un document plus fouillé sur les difficultés à vivre dans le Lot, tout comme j’explorerai avec plus de développements le phénomène de l’habitat abandonné dans le Quercy.
Aujourd’hui, il s’agissait d’aborder la possibilité d’un mouvement de résistance politique et littéraire :
http://www.amazoniens.com

Stéphane Ternoise
http://www.lotois.fr

Stéphane Ternoise
LES LIVRES ESSENTIELS
.

Si vous souhaitez soutenir cette page :




flux des infos rss SUIVRE .



Première Journée du Livre, à Montaigu de Quercy Tarn-et-Garonne
LIRE


Réagir correctement en amazonienne amazonien ou...

- du 11 juillet 2013 à 21 : 29
de jean-daniel : c'est un joli nom, les amazoniens du Quercy, mais les amazoniens de Bretagne résistent également !

Du même auteur



réveillez vous
beigbeder
devenir écrivain
copie privée
logement
fils


couverture amazoniens 2013

Propriétaire du domaine amazoniens.com : PETIT JEAN-LUC.
Nom commercial déposé et pseudonyme : Stéphane Ternoise.
Siret : 423 344 191 00014
Profession libérale auteur-éditeur, écrivain vraiment indépendant.

Hébergement amazoniens.com, SAS OVH, dont le siège est situé 2 rue Kellermann - BP 80157 - 59100 Roubaix - FRANCE
Contact postal auteur éditeur : page contact.
L'origine éthymologique d'amazoniens doit se chercher du côté des indiens d'amazonie, et de leurs combats.
Bien que s'inspirant des combats amazoniens, amazoniens.com ne soutient aucun mouvement et ne se considère engagé par aucune revendication. Seuls les écrits publiés dans le livre présentés font foi. Les interventions sur le forum comme les reprises de déclarations, ne sauraient engager amazoniens.com, donc Stéphane Ternoise.

amazoniens photo 11 dans les bois du Quercy
amazoniens photo 2c ruine du Quercy
amazoniens du quercy vieilles pierres et écrivains en danger